Puis ils se divisent en deux camps et placent au milieu du jeu, tantôt la balle de cuir, tantôt la boule de pierre ou de bois. Pour être vainqueur, il faut envoyer la boule sur le piquet de l'adversaire. Alors, c'est un déchaînement. Les cannes voltigent de droite, de gauche, éborgnant les uns, meurtrissant les autres. Dans les campagnes, on se passe du boule-verd. Par Sainte-Vierge ! le but est marqué. Le pré communal est assez grand. Tout le village s'y rassemble et trépigne de joie.
Et la mêlée recommence, dix fois, vingt fois, jusqu'au couvre-feu. Vraiment trop petits pour jouer à la crosse les enfants se sont installés à l'écart.

Jeux du moyen-âge

 

Jeux au château

Après le repas, le seigneur et ses invités vont faire une promenade dans les jardins du château. Les troubadours et les pages se précipitent dans l'allée des marronniers pour la partie de barres. Plus loin, des enfants jouent à la rangette en lançant les billes le plus près possible d'une ligne tracée sur le sol. Ici, deux garçons tirent les ficelles de leurs petits chevaliers bardés de fer et armés d'une épée. Là, les filles éclatent de rire en voulant se tenir sur une grosse vessie de bœuf bourrée de pois secs.
C'est encore plus difficile que de courir avec des échasses... Le seigneur regarde tout cela fort amusé, puis fait apporter le jeu de dames ou d'échecs. On pose le coffret sur un tapis de soie « estendu en l'herbier », tandis que le maître de maison demande à ses gens : « Li quel veulent juer » ?
La partie s'engage avec un baron qui réfléchit beaucoup avant de pousser ses pions de rubis et d'émeraude. Impatienté, son partenaire l'interroge : « K A coi penses ? »

 

Mannequins du Moyen Age

Dans une échoppe, l’artisan a des casiers pour ses bras, ses têtes, ses jambes. Il y a aussi, le vermillon des joues, le carmin des lèvres, les bandeaux de perruques blondes.
C'est le fabricant de poupées. Tout à l'heure, l'intendant du roi lui a confié une commande « pour la plaisance » de Madeleine, la fille de Charles VII. Il faut « une damoiselle à cheval avec un valet de pied ». En même temps, il doit livrer une poupée aussi jolie que possible.
La reine l'habillera d'une longue robe bleue et or, serrée à la taille, ouverte sur les épaules, très décolletée malgré la frange d'hermine.
Elle la coiffera d'un chapeau vert pâle d'où s'échappe un voile blanc avec beaucoup de grâce.

Puis, elle enverra le joli mannequin à sa cousine, la reine d'Angleterre, pour lui montrer, ainsi, les dernières modes de la Cour. Mais on ne fait pas tous les jours, des poupées de princesse ! Chez le bimbelotier — le bazar du Moyen Age — on trouve des poupées d'étoffe, de son, de bois, et ces berceaux à bascule qui ravissent les petites filles.

Jeux en bois
Jeu sourle

Le jeu traverse les époques, s'adapte pour séduire, mais pourtant on retrouve toujours les billes, les dès, quelquefois interdit et voilà que les jeux de cartes font leur apparition, seigneurs et gens du peuple jouent.

Jouer à l'époque du Moyen-Age


jeux des enfants au moyen-âge

Les Boules-Verds

Quel vacarme, tout à coup, à la porte de la ville ? Pourquoi ces cris et ces rires ? Voici les «crosseurs» qui se sont donné rendez-vous. Leur bâton crochu sur l'épaule, ils s'en vont jouer aux boules, derrière les remparts, tout près des vignes, dans un grand espace d'herbe verte. Ils vont au boule-vend (devenu aujourd'hui, notre boulevard). A peine arrivés, ils plantent les pieux de ce jeu : ce sont les buts.